Intervenants

Intervenants
  • Jean-Pierre Bacot, Université Paris 13, LabSic (EA 1803) Journaliste, docteur HDR en sciences de l’information et de la communication, chercheur associé (Dr HDR) Paris 13.
  • Helène Barr, Université de Francfort/Main, Kunstgeschichtliches Institut der Goethe-Universität, Enseignante-chercheuse, Spécialiste des phénomènes de construction de la féminité / masculinité dans la presse. 
  • Sophie Bertrand, BnF / Gallica, Chef du service Coopération numérique-Gallica
  • Hanno Biber, Österreichische Akademie der Wisssenschaften (ÖAW), Institut für Corpuslinguistik und Texttechnologie, Co-éditeur de l’édition numérique de Die Fackel, portail de recherche.
  • Achim Bonte, Sächsische Landesbibliothek – Staats- und Universitätsbibliothek Dresden (SLUB Dresden) / bibliothèque universitaire
    Directeur général de la SLUB, responsable de la digitalisation et spécialiste des questions juridiques.
  • Dominique Bouchery. La Contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains. Responsable des fonds allemands.
  • Aurélien Brossé, Chargé de collections presse, BNF.
  • Joao Arthur Ciciliato, Europa-Universität Flensburg.
  • Andreas Fickers, Université du Luxembourg, Centre for Contemporary and Digital History C2DH. Professeur d’histoire moderne et digitale, Directeur du C2DH, Directeur du Digital History Lab, co-PI of impresso – Media Monitoring of the past project. Mining 200 years of historical newspapers”.
  • Thierry Gervais, Ryerson University Toronto, Ryerson Image Centre (RIC). Associate Professor et directeur de recherche au RIC, docteur de l’EHESS Spécialiste de la presse illustrée, de l’image et des médias.
  • Aline Girard, Bibliothèque nationale de France. Conservatrice générale, Directrice du département de la Coopération.
  • Alexander Geyken, Berlin-Brandenburg Akademie der Wissenschaften (BBAW). Chargé d’équipe, responsable scientifique du projet Digitales Wörterbuch der deutschen Sprache
  • Estelle Goetgheluck. Sorbonne-Université. Masterante/Doctorante, spécialiste des illustrés féminins nazis.
  • André Gunthert, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Centre d’histoire et de théorie des arts (CEHTA), CRAL (Centre de recherche sur les arts et le langage), Maître de conférences en histoire visuelle et éditeur/auteur du blog et carnet de recherches L’image sociale
  • Roland Jaeger, Commission historique du Börsenverein des Deutschen Buchhandels, Docteur en histoire de l’art, spécialiste de l’édition et du livre, journaliste.
  • Mareike König, IHA/DHIP Institut historique allemand. Directrice du département Humanités numériques / directrice de la bibliothèque de l’Institut historique allemand. Spécialiste de l’histoire franco-allemande 1870-1914 et de la communication et publication scientifique dans le Web 2.0.
  • Céline Lèbre. La Contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains. Responsable du département des collections imprimées et électroniques
  • Jean-Philippe Moreux, BnF / Gallica, Expert scientifique Gallica.
  • Bettina Müller, Université de Heidelberg / Heidelberg University Publishing, “Collections historiques” et “Services de publication”, Historienne de l’art, spécialiste digitalisation / analyse des journaux illustrés 19e-20e s.
  • Patrick Rössler, Université d’Erfurt, sciences des médias et de la communication / Universität Erfurt (Interdisziplinäre Forschungsstelle für historische Medien). Curateur et porteur du projet Illustrierte Magazine der klassischen Moderne (http://magazine.illustrierte-presse.de/)
  • Lino Schifano, Fondation Xesta, Collectioneur privé, Responsable scientifique du projet de portail numérique WWII Illustrated Press
  • Julien Schuh, Université Paris Ouest Nanterre, Maître de conférences. Spécialiste des humanités numériques ; programmes d’exploitation des big data de presse (notamment ANR Numapresse / Labex Les Passés dans le présent).
  • Benoît Seguin, EPFL (Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne), DHLAB
    Doctorant en informatique, spécialiste de l’analyse d’image en général, et de la reconnaissance de patrons de similarité en particulier.
  • Christina Stange-Fayos, Université Toulouse II-Jean Jaurès / Laboratoire CREG (Centre de recherches et d’études germaniques). Professeure des universités en civilisation allemande. Auteur d’une thèse sur un journal féminin du début du 20e siècle.
  • Karine Taveaux-Grandpierre, Université Paris 13 (LabSIC). Projet ICCA : Internationalisation et standardisation dans les magazines féminins. Enseignante-chercheuse, maître de conférences en Sciences de l’information. Spécialiste des illustrés féminins.
  • Bertrand Tillier, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne / IDHES (UMR CNRS 8533), Professeur des universités en histoire contemporaine.
  • Annette Vowinckel, Zentrum für Zeithistorische Forschung (ZFP) Potsdam / Université Humboldt, Berlin. Directrice de la section „Zeitgeschichte der Medien- und Informationsgesellschaft“ au ZFP, enseignante-chercheuse en histoire contemporaine.
  • Melvin Wevers, Digital Humanities Lab at the KNAW Humanities Cluster (Netherland). Post-doctorant avec pour domaine d’études l’histoire culturelle via l’usage d’outils numériques, notamment sur des sources de presse.
  • Enrique Fernández-Xesta, Fondation Xesta. Collectionneur privé / projet de portail numérique WWII Illustrated Press / collaboration avec l’Université Juan Carlos, Madrid.
  • Eva Zimmermann, CEGIL / Freie Universität Berlin / Université de Lorraine Doctorante, spécialiste en histoire et en humanités numériques.